Les églises et chapelles

La chapelle de la Superga

Bâtie sur une petite colline du village de Longefoy, cette chapelle que l’on voit depuis la vallée, mérite bien une petite visite et un petit détour. Elle fut érigée en 1853. C’est une réduction du fameux sanctuaire de la Superga près de Turin.Petite histoire, le plateau situé au pied de la chapelle était autrefois un marécage où grouillaient moustiques et autres animaux qui amenèrent au village des épidémies. En 1860, les Longefoyrains dressèrent près de la chapelle, l’arbre le plus haut de la forêt que l’on voyait depuis le Col du Petit Saint Bernard.

L’église de Longefoy

Datant du XVIIe, elle a été consacré en 1687. Son patron est Saint Jacques le Majeur. Les gens de la vallée disent que l’église descendrat car elle serait de plus en plus visible.

La Basilique Saint-Martin

A Aime, les bâtisseurs de l’an mil réalisèrent un joyau de l’art roman de Savoie : la Basilique Saint-Martin. Classée monument historique depuis 1875, elle n’est plus depuis plusieurs siècles un lieu de culte.

L’église Saint Sigismond à Aime

Agrandie à la fin du XVIIème siècle, présente toutes les caractéristiques de l’art baroque, dont les principes sont la conséquence de la contre réforme et du concile de Trente.

Les églises et chapelles de la vallée de Peisey Nancroix

La vallée de Peisey Nancroix posséde un riche patrimoine religieux. Pas moins de six chapelles sont dispersées dans la commune, sans compter la chapelle des Vemettes et bien sur l’église paroissiale. Reflet de la vitalité religieuse d’une communauté se montagne au XVII et XVIIIe siècles, les chapelles racontent aussi le quotidien de ces populations.

La cathédrale Saint Pierre

La cathédrale Saint Pierre à Moûtiers est un résumé de l’histoire de l’architecture religieuse de l’art Lombard, en passant par le gothique jusqu’au expressions des arts classiques et néoclassiques.

 La cathédrale Saint-François-de-Sales

C’est la cathédrale métropole de l’archidiocèse de Chambéry, Maurienne et Tarentaise, en Savoie. Elle est de style gothique flamboyant. Son emplacement se trouve dans le centre historique de la ville de Chambéry, entre la place Saint-Léger et la rue de la Croix-d’Or. La place du parvis est appelée place Métropole.Ce monument fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques.