Les villages de nos montagnes

Conflans

Juchée au sommet d’un escarpement rocheux (412m), Conflans la médiévale domine la confluence de l’Arly et de l’Isère. Entrer dans Conflans en passant par la Porte de Savoie c’est entrer dans l’histoire. A l’abri derrière son enceinte du XIVème, elle a su garder un charme intact. Rues et ruelles sont restées les mêmes qu’au temps du Comte vert, Amédée VI, comte de Savoie. Sur la voie romaine de Milan à Vienne (Isère) par le col du Petit saint-Bernard, Conflans à vu passer marchands, colporteurs et pélerins au fil des siècles. Aujourd’hui, c’est au cœur de la cité que les conflarains et Albertvillois aiment se retrouver. Les maisons fleuries, anciennes échoppes ou ateliers sont devenues boutiques d’art ou d’artisanat, galeries, cafés ou restaurant.

Aime

Cette bourgade bien installée dans son lit de verdure a une tradition de passage et d’accueil qui remonte à 7000 ans. C’est vers 5000 ans avant Jésus-Christ que les premiers hommes choisirent de s’installer ici dans ce que l’on nomme “Le Berceau Tarin”. Ils conclurent, sans se tromper, l’avenir le montrera, un vrai pacte de confiance avec la Montagne. La Tarentaise, Le Beaufortain, Le Val d’Arly, Le Val Montjoie et Le Val de Chamonix gagnèrent face aux premières tentatives d’invasions romaines. Le deuxième assaut vers -14 avant Jésus-Christ frappa plus fort, et ces provinces rendirent les armes. L’empereur romain d’alors, Auguste, les réunit en une seule entité administrative et géographique sous le nom de ”La Province des Alpes Graies”. Il désigna Aime comme ville la plus importante et en fit la capitale sous le nom d‘Axima, du dieu romain: Aximus, protecteur des sources.

Peisey – Nancroix

Ce petit village de montagne aux portes du parc national de la Vanoise est entouré des hauts sommets que sont le mont Pourris 3779 m et le sommet de Bellecôte 3417 m.

Granier

Le village de Granier est situé à 1250 m d’altitude sur le versant du soleil et est adossé au massif du Beaufortain domine la vallée de la Tarentaise. La vue depuis le village est saisissante et s’étend des glaciers et des sommets de la Vanoise aux grands domaines skiables du versant opposé.

Bourg Saint Maurice

La ville se situe à 840 m d’altitude, au bord de l’Isère. Le point culminant de la commune se situe à l’Aiguille des Glaciers à 3 817 m.

Moûtiers

Capitale historique de la Tarentaise en Savoie, la ville se situe au cœur du massif Alpin, à 484 mètres d’altitude. Moûtiers est un livre dont chaque page nous dit des histoires du temps jadis. Les témoins d’autrefois, la Cathédrale, le palais des Archevêquescomtes, le pont Saint-Pierre, les petites ruelles ou bien encore les lieux de mémoire que sont les musées vous permettront un voyage dans le temps.

Hameau du Monal

Le Hameau du Monal, à Sainte Foy en Tarentaise, illustre le patrimoine rural et pastoral de la Savoie de Jadis.

Chambéry

Berceau et capitale historique de la Savoie, Chambéry recèle un patrimoine important et de nombreux témoignages de son passé prestigieux, qui lui donnent un parfum d’Italie… Ville d’Art et d’Histoire, elle offre à ses visiteurs un remarquable centre historique sauvegardé, activement mis en valeur et vivant car habité et commerçant. Ses façades colorées d’inspiration piémontaise, son dédale d’allées cachées et ses nombreux hôtels particuliers font de la vieille ville de Chambéry, dominée par le Château des Ducs de Savoie, l’un des quartiers anciens les plus curieux qui soient en France.

Et bien d’autres cités et villages de Tarentaise qui méritent d’être visités…